chantal_calatayud

A lire : les livres et quelques articles
de Chantal Calatayud,
psychanalyste, didactitienne analytique,
auteur,
parus dans Psychanalyse magazine.

ouvrages-publications-chantal-calatayud-directrice-institut-psychanalyse-ifpa

 

 



  « Ma fille me fait passer un enfer »  
 


« Je suis divorcé depuis 2 ans. Nous avons eu, avec mon ex-épouse, Léa, âgée maintenant de 9 ans. Ma femme a refait sa vie tout de suite après notre séparation. Elle a la garde de notre fille et nous nous partageons les week-end et les vacances scolaires. Je redoute maintenant les congés car Léa me fait passer un enfer lorsqu'elle est avec moi : caprices, demandes récurrentes d'achat de vêtements, de chaussures, de jouets… Lors de son précédent séjour, elle a décrété que sa chambre était « minable » et que je devais la refaire ! Je craque… »

 

Simon B. – 30000 Nîmes

 

La réponse du psychanalyste

Et je vous comprends ! Ceci dit, Léa traduit un mal-être qui ne vient pas directement d’elle… Il est une évidence qu’elle cherche à vous faire payer une problématique psychologique avant tout, même si ses exigences passent par le domaine matériel. Votre courrier donne déjà le ton : son contenu manifeste comme une névrose d’abandon chez vous. Les précisions que vous apportez sur le temps écoulé depuis votre divorce et, surtout, le fait que vous précisiez que votre « femme a refait sa vie » (alors qu’elle est devenue votre « ex-femme » !) donnent à penser que le deuil de cette union n’est pas réalisé, donc pas accepté par votre inconscient. Léa le sent. Ainsi, lors de ses vacances chez vous – puisque vous semblez vivre seul –, elle se trouve en culpabilité. Il ne faut jamais oublier que tout enfant se vit responsable psychiquement des aléas, des obstacles, des drames malheureusement aussi, qui surgissent dans toute famille. Je subodore qu’en accueillant votre enfant, celle-ci devine sur votre visage que vous aimeriez que sa mère soit à ses côtés… Entrez dans la réalité pour que Léa ne vous en veuille plus de vos regrets qui sont trop lourds à porter pour elle. Quittez un passé révolu et regardez en direction de l’avenir. Pour vous détacher de votre couple précédent, ne ressassez plus uniquement les bons moments. Ayez le courage de constater aussi ce qui n’allait pas – ou plus – lorsque vous étiez encore marié. Léa vous donne une piste sérieuse à objectiver en vous signifiant une histoire de « chambre minable ». La vérité sort, paraît-il, de la bouche des enfants… Offrez à votre fille l’image d’un père heureux qui ne soit pas doublé d’un ex-mari malheureux. Elle changera très vite d’attitude avec vous, sans oublier que ce qu’elle attend sûrement avec grande impatience c’est que, à votre tour, vous retrouviez le chemin de Cupidon.

 



> Lire d'autres articles