chantal_calatayud

A lire : les livres et quelques articles
de Chantal Calatayud,
psychanalyste, didacticienne analytique,
auteur,
parus dans Psychanalyse magazine.

ouvrages-publications-chantal-calatayud-directrice-institut-psychanalyse-ifpa

Lart aide vivre...


L’art aide à vivre, confiait Éric-Emmanuel Schmitt lors d’une interview sur Evene. Tout à fait car les productions imaginaires sont sempiternellement en lien direct avec les affects humains. Autant dire qu’une discipline artistique touche les émotions, sollicitant nos sens les plus archaïques. Et même si, au fil des siècles, l’humanité a cru bon de classer l’art, toujours est-il que l’artiste fait le sacrifice de sa créativité pour notre plus grand bien. Mais, ne nous méprenons pas : il n’y a pas que la peinture ou la sculpture ou le chant ou la musique qui nous émerveillent ; la gastronomie ou encore la couture, la tapisserie ou l’art paysager nous transportent jusque dans nos jardins secrets ! Cette communion unique remue discrètement nos rêves les plus fous que nous espérons inlassablement voir se réaliser, tout utopiques soient-ils… C’est du reste de la sorte que d’expositions en concerts, nous finissons par faire le deuil de ce qui ne nous appartient pas. De ce qui ne nous a jamais appartenu… Mais il s’agit ici d’un deuil tout en beauté. Nos amours impossibles achèvent de s’envoler devant une robe de mariée d’exception signée Chanel. Nos envies d’évasion inconsidérées peuvent se terminer face à la sublime toile de Caspar David Friedrich « Le voyageur contemplant une mer de nuages ». Nos désirs de dérobade se diluent en savourant la symphonie en sol mineur n° 40 de Mozart… Oui, décidément, l’art aide à vivre, nous délivrant les leçons dont nous avons besoin sur l’instant. D’ailleurs, si la passion d’Auguste Rodin et de Camille Claudel continue à nous chambouler, il n’existe pas un seul ouvrage littéraire qui ne nous laisse de marbre ! Tiens, à propos, si nous lisions ou relisions « Les Rougon-Macquart ». Cette grande fresque généalogique d’Émile Zola aura tôt fait de nous permettre d’établir des similitudes avec la famille d’aujourd’hui et de constater qu’il ne tient qu’à chacun d’entre nous de sortir de la fatalité héréditaire. Convenons-en : l’art s’est toujours imposé et s’imposera toujours comme une véritable catharsis.

 

> Lire d'autres articles